Béatrice Alice LAFITTE-IRIGARAY expose à la galerie des Corsaires à Bayonne (à côté du musée basque), à la galerie du 3 au 22 août 2020. Le tableau ci-dessus sera à gagner par tirage au sort d’un ticket de tombola.  

 

VENTE DE TICKET DE TOMBOLA EN LIGNE POUR TENTER DE GAGNER LE TABLEAU

Cliquez ici pour acheter un ou plusieurs tickets dès le 20 Juillet 2020

https://www.helloasso.com/associations/hope-team-east/evenements/tombola-tableau-honey-beatrice-lafitte-irigaray

Zoom sur l’artiste

“B@TLI est mon nom d’artiste pour Béatrice Alice LAFITTE-IRIGARAY, cela correspond à mes initiales.

Originaire du sud-ouest de la France avec des racines basques et bayonnaises très fortes, j’aime décrire la vie de ma région dans ma collection Street art néo-basque .

RECUP’ARTISTE

Adepte de la nouveauté, et écologiste convaincue, je pratique la créativité instantanée. Mon travail s’exerce sur des matériaux bruts destinés au rebut. Je m’inscris dans une lignée de « recup’artistes » et mon but est d’attirer l’attention sur la noblesse cachée des matériaux que j’utilise en y apposant mon empreinte artistique.

Ma particularité est de travailler avec et sur des matériaux de récupération des entreprises industrielles : le plus souvent je peins sur du métal, mais aussi sur du carrelage, du plexiglas, du bois, du verre, en fait sur tous les matériaux qu’offrent les usines et entreprises que je sollicite. Cette formule a un grand impact sur mon travail, car cette diversité des supports conduit inévitablement à des changements de style.

Dans la même logique de récupération et de développement durable, je customise des objets en métal, et des chiens en métal. Par ailleurs, je sculpte des résines de « Shape », (résine qui recouvre les planches de surf). Je les agence et les assemble souvent avec d’autres matériaux glanés auprès des industries.

A travers cette pratique, la matière « considérée comme un déchet » devient belle et expressive lorsqu’elle est mise en valeur, regardée, appréciée.

​ Au travers du « Positive Art », j’exprime et souhaite transmettre l’enthousiasme de la créativité et l’énergie du contentement.

« Je peins ce que je veux quand je veux pour me faire plaisir et donner du plaisir aux autres » : Tel est le slogan du Positive Art dont la règle principale est celle d’obtenir un état de bien-être (artistique) profond.

Selon la matière sur laquelle je travaille, mon style change, je suis une artiste qui, tout en menant un engagement, pratique un art libre de contrainte : j’exécute les œuvres que j’ai envie de faire sans me soucier d’une “logique” et d’un cheminement artistique, privilégiant ainsi mon envie et mon message.

En dehors de mon engagement écologique, je soutiens la cause féminine, cela s’exprime essentiellement au travers de la collection Maskar’art.”