L’activité physique est à comprendre au sens de mouvement, de non sédentarité. Nous sommes fait pour bouger, la sédentarité moderne est un véritable fléau.

L’activité physique est une technique préventive de choix, elle permet d’optimiser les fonctions corporelles (circulation du sang, souffle, souplesse des muscles et des articulations), de relancer la circulation et l’accumulation de force vitale, d’apaiser le système nerveux et d’améliorer la gestion du stress. Grâce à la pratique physique régulière, des neurotransmetteurs de plaisir et de détente sont sécrétés et on gagne en bien être. Plus on stimule son parasympathique, et mieux on gère les effets négatifs du stress. Il est aujourd’hui prouvé scientifiquement que la pratique d’une activité physique d’intensité modérée 45mn/jour (avec une alimentation adaptée) suffit à prévenir les risques cardiovasculaires et le diabète de type 2, agit positivement sur l’humeur, l’anxiété et agit contre la dépression.

Découvrez la vidéo :

 

Pourquoi prendre soins de nos muscles ?
Les Muscles de notre organisme exercent 4 fonctions importantes : ils produisent le
mouvement, maintiennent la posture, stabilisent les articulations et dégagent de la
chaleur.
Focus sur les abdominaux
Avoir des abdominaux toniques permet de conserver une bonne posture et de se tenir droit. Ceci a pour intérêt de protéger le dos et tout particulièrement la zone des lombaires qui est le lieu de douleurs fréquentes et handicapantes (la lombalgie touche près de 90% des individus au cours de leur vie). Les abdominaux améliorent la digestion. Les muscles abdominaux aident aussi dans la digestion et participent à un bon fonctionnement intestinal et améliorent le transit. En effet, la sangle abdominale prodigue des massages aux organes, ce qui stimule la paroi intestinale. Ainsi avoir des abdominaux toniques (mais pas trop) permet de maintenir un confort digestif et de lutter contre les ballonnements et la constipation.

Les abdominaux permettent d’avoir une respiration optimale. Lorsque l’on respire mal, indépendamment de tout soucis pulmonaire ou cardio vasculaire, une faiblesse au niveau des abdominaux est souvent en cause. En effet, le principal muscle de la respiration est le diaphragme. C’est grâce à lui que lorsque nous inspirons nous “prenons” suffisamment d’air. L’inspiration correspond donc à la descente du centre du diaphragme. Lorsqu’il descend, les organes sont poussés vers le bas et la cage thoracique s’ouvre. Lors du mouvement inverse, c’est à dire lors de l’expiration, le diaphragme remonte pour permettre à l’air de ressortir par expulsion. Tous ces mécanismes et surtout la remontée d’air sont facilités par les contractions des abdominaux. Ce sont des mouvements que l’on fait inconsciemment au quotidien ou lorsque l’on pratique des activités cardio comme la course à pied, le vélo, la natation…Ainsi des abdos forts vous permettront de mieux respirer durant l’effort.